Présentation

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

Recherche

Images aléatoires

Mercredi 14 février 3 14 /02 /Fév 09:02

       Afin de réaliser un de mes fantasmes favoris, j'avais mis une annonce sur un site de rencontre, "jeune homme docile et discret cherche patronne autoritaire ayant besoin d'une soubrette à son service", je reçus quelques réponses sans intérets de quelques vieux cochons voulant se branler pendant que je leur faisait le ménage, jusqu'au moment ou une dame d'une cinquantaine d'années me répondit en me disant être intéressée par ma proposition. Nous avons discuté au télephone, elle m'expliqua etre seule dans une trop grande maison et souhaitait une fois par semaine avoir un petit serviteur pour s'occuper d'elle le temps d'une demi journée. Elle m'expliqua qu'elle était veuve d'un mari qu'elle avait dominé pendant de longues années, et qu'elle souhaitait retrouver un peu de ces anciens plaisirs... Elle me proposa un entretien d'embauche l'aprés midi même, bandant déja au télephonne, je lui proposais de choisir ma tenue en citant les couleurs et les matiéres des dessous dans lesquels je devais me présenter à elle... Elle aimait le rouge et choisis des bas résille et une culotte trés transparente de cette sensuelle couleur... Ainsi vétu sous mes vétements, je me rendis au rendez vous, j'arrivais devant une grande maison plutôt luxueuse et discrétement cachée derriére de hauts cyprés, ce qui me rassura, je sonnai, impatient de découvrir ma patronne cochonne, la porte s'ouvrit sur une brune trés sexy, pulpeuse et trés peu habillé pour l'heure qu'il était... Cette vieille cochonne m'avait ouvert a peu prés dans cette tenue, sa nuisette transparente laissait voir sa guepierre seins nus, elle portait aussi des talons aiguilles trés fin qui mettait son gros cul en valeur, le paradis... Elle me reçut avec gentillesse et me servit un café, elle me dit qu'elle était trés contente de rencontrer un mignon jeune homme comme moi et me proposa de "faire un essai" cet aprés midi même, j'acceptais avec plaisirs, son corps m'exitait beaucoup et je savais que j'allais passer un moment délicieux.

    Elle me fit me lever et me demanda de me déshabiller pour lui montrer ma tenue de travail, quant elle baissa mon panthalon elle découvrit ma queue emprisonnée dans cette petite culotte, elle me dit que j'avais beaucoup de goûts, elle éfleurait mon gland a travers le fin voile et carressait mes jambes et mon cul comme une gourmande, elle me fit mettre mes botines a talons hauts qui finissaient de me donner un style trés sexe, elle me fit déambuler comme ça devant elle pendant qu'elle se carressait doucement les seins a travers sa nuisette.

Elle se leva et alla chercher un plumeau en me demandant de faire les poussiéres "imaginaires" sur les bibelots de cette grande piéce, elle me dit de commencer par ceux posés sur un grand buffet, je me plaisai a frotter tous ces petits obgets en mattant ma nouvelle patronne qui faisait semblant de lire un magazine en croisant ses jambes gainées de bas noirs. Trés vite elle devint plus autoritaire, elle se plaisait à me demander si cela me plaisait de m'exhiber comme ça devant elle dans cette tenue, elle me faisait bander à me dire des mots crus, elle me disait de me pencher pour qu'elle voit bien mes couilles par derriere. Aprés un moment elle me demanda d'approcher d'elle, je bandais dans ma culotte a quelques centimetres de sa bouche, elle me carressait les couilles et le cul en ayant passé sa main sous le fin tissu, elle baissa un peu ma culotte et fis jaillir ma queue veineuse qu'elle emboucha presque entiérement en me regardant dans les yeux... J'avais déja envie de tout lui éjaculer sur le visage... Mais cette vieille salope voulait aussi que je m'occupe d'elle, elle se mit a genoux sur son canapé et relevat sa nuisette pour me montrer son gros cul tellement appétissant, placé derriere elle, j'avais tout le loisir de prendre ses deux grosses fesses dans mes mains et d'écarter en grand son cul pour matter ses trous, elle m'ordonna de lui bouffer la chatte et je plongais le nez et la bouche dans sa grosse chatte, elle mouillait beaucoup, c'était un vrai bonheur de laper cette superbe chatte. Elle se mit a gémir quand je commencais à lui mettre ma langue sur l'anus, encouragé, je la fit gueuler en lui bouffant le cul longueument en ayant relevés ses jambes au maximun, elle était offerte comme une pute et je crois vraiment qu'elle aimait beaucoup ma façon irréspectueuse de la traiter, notre petit jeu s'inverssait, plus je lui faisait des choses cochonnes plus j'avais envie de la dominer et de lui faire faire mes petits caprices et apparemment plus elle se soumettait au plaisir que je lui donnais... Pour terminer cet entretien d'embauche délicieux, je la fis mettre en position de 69, pendant que je bouffais sa chatte et son cul elle me branlait juste au dessus de son visage en gobant mes couilles et en passant sa langue sur mon cul, ce qui me fit éjaculer en longs jets sur son visage, elle était pleine de sperme la vieille pute et moi j'avais eu une de mes meilleurs jouissances...

Par yoni - Publié dans : exhibenlingerie
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés